Menu
Nos prestations vous intéressent ? Demandez un devis personnalisé
via notre formulaire.

Demandez votre devis

15 ans d'expérience de conseil
25 ans d’expérience de commissariat aux comptes
Des prix adaptés
à votre budget
Des collaborateurs
disponibles et réactifs
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > France COMMENT CONSTRUIRE UN PLAN DE FINANCEMENT POUR SECURISER UN EMPRUNT ET OU UNE AUGMENTATION DE CAPITAL ? conseil-en-gestion conseil-en-gestion-financière conseil-en-financement expert-comptable commissaire-aux-comptes CAC CAT CAA CAF CAK CC

France COMMENT CONSTRUIRE UN PLAN DE FINANCEMENT POUR SECURISER UN EMPRUNT ET OU UNE AUGMENTATION DE CAPITAL ? conseil-en-gestion conseil-en-gestion-financière conseil-en-financement expert-comptable commissaire-aux-comptes CAC CAT CAA CAF CAK CC

Le 12 septembre 2017
Le plan de financement permet de vérifier à priori la cohérence de la politique d'investissement et de financement. C'est à dire qu'il n'existe pas de décalage important entre les emplois (flux net de liquidités négatifs) et les ressources (flux net de l…

Christophe Guyot-Sionnest, commissaire aux comptes depuis 1990 MOB 0667399676 BUR 0147355555 mail contact@conseil-cac.com site web conseil-cac.com.

Le plan de financement permet de vérifier à priori la cohérence de la politique d'investissement et de financement. C'est à dire qu'il n'existe pas de décalage important entre les emplois (flux net de liquidités négatifs) et les ressources (flux net de liquidités positifs) au cours du temps.

L'entreprise définit sa politique d'investissement, puis les ressources nécessaires au financement des investissements prévus et les emplois que l'exploitation génèrent (le besoin de financement de l'exploitation).

A Rappel des principes économiques et financiers

1 Equilibre financier

Le financement permanent doit être supérieur ou égal aux besoins générés par les investissements et le cycle d'exploitation.

Les capitaux permanents de l'entreprise (capitaux propres + emprunts à long terme) doivent être supérieurs ou égaux aux investissements nets des amortissements additionnés au besoin de financement de l'exploitation.

2 Fonds de roulement normatif et fonds de roulement net


Le fonds de roulement normatif représente le besoin de financement moyen approché généré par le cycle d'exploitation. Le fonds de roulement normatif est ainsi une valeur dynamique fonction du niveau d'activité de l'entreprise.

A tout investissement productif est attaché un fonds de roulement normatif qui peut être consommateur ou générateur de liquidités.

3 Immobilisations et valeurs immobilisées

L'entreprise est obligée d'acheter de nouvelles immobilisations (remplaçant ou non les anciennes). La politique d'investissement doit être définie et représente la base du plan de financement.

Au niveau financier, on distinguera deux types d'investissement :

- les investissements non productifs ;

- les investissements productifs.

a Investissements non productifs

La rentabilité de ces investissements n'étant pas directe, ils représentent un poids pour l'entreprise.

Citons à titre d'exemple les locaux administratifs, les voitures de fonction…

En revanche, Ils présentent l'avantage de ne pas générer de besoin en fonds de roulement.

b Investissements productifs

Dans le cadre du plan de financement, deux possibilités peuvent être envisagées :

- l'achat d'une machine en remplacement d'une autre ;

- l'achat d'une machine supplémentaire.

Quelque soit la solution envisagée, le bénéfice et l'autofinancement risque d'augmenter. En contrepartie, l'entreprise devra faire face à une hausse du fonds de roulement normatif.

4 Capitaux permanents

a Capitaux propres

L'augmentation des capitaux propres peut être due :

- aux bénéfices mis en réserve qui sont inclus comme ressource dans la marge brute d'autofinancement (flux net de liquidité positif le bénéfice net + amortissements de l'exercice) dégagée par l'entreprise ;

- à une augmentation de capital en numéraire qui représente une ressource ;

- à des subventions d'équipement qui sont une ressource.

b Capitaux d'emprunt

Ils représentent :

- une ressource au moment où ils sont perçus ;

- un emploi pour le remboursement des annuités ; les annuités se composent de l'amortissement de l'emprunt et des frais financiers sous déduction de l'économie d'impôt sur les sociétés dégagée par cette charge.

B Le plan de financement

Le plan de financement va ainsi mettre en évidence un certain nombre de données prévisionnelles :

d'une part, les emplois (besoins flux de liquidités négatif) c'est à dire :

- les investissements nécessaires et (ou) envisagés (en valeur brute) ;

- l'augmentation du fonds de roulement normatif qui en résulte ;

- le remboursement des emprunts qui financent les investissements.

d'autre part, les ressources (flux de liquidités positif) c'est à dire :

- les capitaux permanents supplémentaires nécessaires c'est à dire :

• la marge brute d'autofinancement ;

• les emprunts supplémentaires ;

- les autres ressources, à savoir :

• les désinvestissements ;

• le remboursement de prêts ;

• etc…

Si la différence , Ressources - Emplois est positive au cours du temps, l'entreprise est en équilibre financier ; il est alors à priori possible de distribuer des dividendes.

La logique du plan sera divisée en quatre paliers de construction :

- Connaissance de la situation de départ ; 

- Détermination des besoins directs (emplois en investissements et en fonds de roulement normatif) ;

- Détermination des ressources nécessaires à la satisfaction des besoins compte tenu de l'effet de boomerang (les emplois induits par le financement) ;

- Examen, critique et amélioration du plan compte tenu des données exogènes (notamment la distribution de dividendes).

Si vous avez besoin d'assistance à la construction de budgets prévisionnels et de plan de financement, nous avons une expérience de 20 ans dans l'assistance financière à l'investissement productif.

Alors pour toute demande de renseignements et pour toute mission de conseil en gestion financière, de conseil financement, d'expertise-comptable, de commissaire aux comptes, commissaire à la transformation, commissaire aux apports, commissaire à la fusion, commissaire ad’hoc, appelez nous au 0667399676 ou au 0147355555, contactez nous sur l'adresse email contact@conseil-cac.com, demandez nous un devis sur notre site web conseil-cac.com.